Les 5 tendances du shopping de demain

Plus d’agilité et plus de sens , voila le commerce de demain !

Le consommateur change et il oblige ainsi le commerce à évoluer : plus question pour lui d’opposer le commerce on line et off line, il sera phygital. Ce n’est pas à lui de s’adapter , c’est au commerce à devenir fluide et à se rendre disponible sur son parcours de vie. Plus questions de produits de masse qui ne prennent pas soin de la santé ou de la planète pour être moins cher, le consommateur exige le bon rapport entre les 2….

Bienvenu dans l’ère du Smart Phygital !

Le 5 Juin dernier avait lieu la conférence de lancement de l’édition 2018 de Paris Retail Week  placée sous le thème du Smart Phygital. A cette occasion Havas Paris a présenté les résultats de son étude réalisée entre Avril et Mai 2018 auprès de 4000 consommateurs en France, Chine et aux US. 

Tendance #1 : Du parcours d’achat au parcours de vie

Pour resserrer le lien entre commerce et consommateur, l’hyper-proximité est de mise :

  • multiplication des magasins plus petits, plus proches des lieux de vie (ce qui favoriser le dynamisme des centre ville et des logiques de quartier)
  • livraison au particulier sous toutes ces formes et partout (Amazon livre maintenant dans notre coffre et multiplication des casiers connectés !)
  • multiplicité des points de contact (site, magasin, corner dans un autre magasin, truck…)

Le commerce, comme l’espace de travail devient de plus en plus poreux et fluide, sans mur, ni démarcation temporelle ou spatiale, quelque soit le device. L’univers des possibles est alors infini et rechallenge villes et réseaux commerciaux.

 

Tendance #2 : Demain sera conversationnel

OK, OK …

Parler à une machine, un téléphone ou une enceinte deviendra presque courant. La domotique s’en est emparée, tout comme la construction automobile, l’e-santé, et bien sûr nos enseignes préférées.   Ces assistants vocaux nous aident dans nos listes de course, dans la sélection d’information adaptée à notre besoin ou l’obtention de services d’aide ou d’urgence ….

Redevenus « captifs » par cette technologie , de nombreuses questions se posent  :

  • Comment découvrir alors de nouveaux produits ?
  • Comment de nouvelles marques ou sites pourront ils émerger comme ce fut le cas ces dernières années?
  • Quelle place aura la voix en magasin et comment se fera le lien ?
  • Notre futur vendeur-conseiller sera t’il lui aussi « virtuel » ?

En tout cas si le shopper est OK « … » pour l’instant l’usage n’est pas encore si répandu en France et méconnaissance et méfiance sont de mise (étude réalisée par Mindshare en Mars 2018 parue dans l’ADN. )

Tendance #3 : La montée en puissance du costumer care.

pretty-woman-1509956_640

Le Shopper devient écoresponsable. Il s’agit de se faire plaisir en se faisant du bien et en ne nuisant plus à son environnement : responsabilité, récupération, développement durable, circuit court, …. sont des tendances de fond.

Sensible à tous les excès et scandales des dernières années, nous devenons plus sages et exigeants envers l’origine, l’impact environnemental et sociétal de notre consommation. Et les enseignes adaptent leur offre ( Go for Good des Galeries Lafayette ou #producteurscommerçants pour Intermarché…  ) tout comme les petits commerces favorisant le vrac, le bio, la 2nde vie …

Des applications (comme Yuka…) ou services (comme Adopte…), contribuant à nous faire du bien sans (se) faire du mal, surfent déjà avec succès sur ce mouvement. Et ce n’est que le début.

Tendance #4 : La data oui mais à quelle fin?

mika-baumeister-703680-unsplash.jpg

Nous le savons, nos données sont précieuses et très convoitées par les commerces en tout genre… Elles permettent, associées aux nouvelles technologies, la personnalisation et la pertinence de nos fils d’actualité, des promotions et des mails reçus et donc le gain de temps associé. Mais nous le savons suite au « Facebookgate » notamment, ces données peuvent servir à d’autres fins sans notre accord.

Quelques questions se posent là encore :

  • Jusqu’où est-on prêt à donner nos données personnelles ?
  • Comment peut on obliger les « collecteurs » à nous informer de l’usage qui en est fait?
  • Comment peut on au milieu de projets comme la smart city ou l’e-santé protéger encore un peu plus notre vie et nos déplacements ?

Si 21% des Français disent fournir leurs données personnelles sans se poser de question, 81% se sentent carrément espionnés.

Tout comme le don d’organes, le don de nos données est « vital » et de nouveaux acteurs ou modes contractuels plus éthique devront émerger.

 

Tendance #5 : avoir plus et moins cher le nouveau défi!

Est ce que vous connaissez l’insight conso le plus élémentaire ? En vouloir plus pour moins cher!

Et c’est un véritable axe d’innovation pour les marques : du beau, du bon (#3) et du branché au même prix !

« Les besoins ne raisonnent pas  » _ William Shakespeare

Alors pourquoi choisir ?

Le consommateur de demain veut des produits personnalisés au prix de produits de masse , du branché à prix discount, du plus sain et plus éthique au prix standardLa qualité n’est pas un coût supplémentaire, c’est un critère en soi. 

L’équation du commerce de demain sera donc ainsi où il ne sera pas !

ÉQUATION du commerce de demain (1).png

Pour aller plus loin, rencontrons nous du 10 au 12 Septembre à Paris Retail Week 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :